BIOGRAPHIE DE MAURICE VAUTE

Maurice Vaute est né à Roisin-Honnelles (Hainaut), Belgique, le 27 avril 1913.Formation: conservatoires de Mons et de Bruxelles (solfège, harmonie, fugue, contrepoint, histoire de la musique, saxophone)Carrière: professeur de musique dans diverses écoles moyennes et normales, professeur à l'école de musique de Mons et au conservatoire de Mons, chef de diverses sociétés musicales d'amateurs (fanfare, harmonie, symphonie et chorales). Epoux d' Elise Croix et père de trois enfants, deux filles et un fils. Décédé le 21 juin 2000.
Sa carrière de compositeur a été importante: il a été joué par de nombreux interprètes et ses oeuvres pour choeur ont été régulièrement programmées à la RTBF. Grand admirateur de Ravel et Debussy, l'influence de Jean Absil et Joseph Jongen se fait sentir dans ses oeuvres. Toutefois, dans ses dernières compositions, il en vient à l'atonalité, dont il a découvert les possibilités expressives très riches et qui lui permettra de renouveler considérablement son inspiration. Il ne s'agit pas d'une atonalité libre, mais au contraire de règles très strictes. Son maître à penser dans ce domaine est le théoricien français Julien Falk, avec qui il a été en contact suivi.Peu avant sa mort, il écrivait en introduction à sa composition "Aix-en-Provence":
"De l'harmonie à la fugue et à la composition, mes professeurs furent Alex de Taeye, conservatoire de Mons (Belgique) et Jean Absil, conservatoire de Bruxelles, où j'ai obtenu un premier prix de fugue. En outre, j'ai correspondu pendant plusieurs années avec Julien Falk, spécialiste de la musique atonale à Paris. Parmi les oeuvres chorales ci-jointes, certaines furent programmées à plusieurs reprises sur les ondes de la RTB (Radio-télévision belge).Mes pièces pour piano, comme les trois suites, ont été exécutées avec succès. La "Cantilène variée" pour saxophone alto et piano (je suis également titulaire d' un premier prix de conservatoire pour le saxophone) a été imposée dans deux conservatoires belges : Amaye et Harebeeke. Elle figure aussi dans le répertoire du conservatoire de Bruxelles pour le saxophone.Mon quatuor de saxophone " Impromptu" a été exécuté à diverses reprises par le quatuor de Belgique Daneels.Au pupitre du quatuor à cordes Nanotte à Krefeld, on peut trouver mon premier quatuor.Le quintette à vent et piano sur un thème russe a eté envoyé à l' Ambassade de Russie à Bruxelles mais je n'ai pu en suivre le parcours.L' orchestre symphonique de Mons ainsi que quelques sociétés d'amateurs ont joué mes oeuvres.La 3e suite pour piano et la Cantilène variée pour saxophone ont été éditées chez Maurer à Bruxelles. Autrefois, j'ai fait publier deux soli pour saxophone alto et piano chez Buyst à Bruxelles, qui ont été programmés à la RTBF (alors nommée l' INR).Pour en venir à "Aix-en-Provence", Georges Jean Bartel, de nationalité française, avait adressé son poème à Alex de Taeye, directeur du conservatoire de Mons où j' assurais les cours de solfège, qui me l'a confié (1950). Tant mieux si j'ai pu trouver une couleur locale à cette oeuvre.Je m'en voudrais de laisser dans l'ombre ma tâche de chef de quelques orchestres d'amateurs qui m'a valu des distinctions: la médaille d'or de l'ordre de la Couronne et une médaille frappée à mon nom de la part du maire de Le Cateau-Cambrésis."

Maurice Vaute
Le 20 janvier 2000